La rectrice de l’université de Bâle et son représentant, Thomas Hirth, à la tête du groupement universitaire trinational pour trois ans.

Le 9 juin 2021, l’Assemblée d’Eucor – Le Campus européen, composée des directions des universités membres, a élu Andrea Schenker-Wicki, rectrice de l’université de Bâle, à la présidence du groupement Eucor – Le Campus européen. Thomas Hirth, vice-président en charge de l’innovation et des affaires internationales du Karlsruher Institut für Technologie (KIT), a pour sa part été élu représentant de la présidence. Conformément aux statuts, la durée des deux mandats est de trois ans.

Elle-même représentante de la présidence depuis mai 2016, Andrea Schenker-Wicki occupait la présidence d’Eucor – Le Campus européen à titre intérimaire depuis octobre 2020 et le départ du président Hans-Jochen Schiewer. Au cours de son mandat, elle souhaite renforcer le groupement au travers de projets concrets : « Les universités du Rhin supérieur ont un grand potentiel dont nous voulons davantage tirer parti en réseau. Cela s’applique particulièrement à notre axe stratégique prioritaire dans la médecine personnalisée, au sein duquel nous souhaitons établir un pôle de recherche et d’innovation dynamique et disposant de connections à l’international. »

Après ses études à l’École polytechnique fédérale de Zurich, à l’université de Zurich et son doctorat à l’université de Fribourg (Suisse), Mme Schenker-Wicki a obtenu son habilitation à l’université de Saint-Gall en 1996. De 2001 à 2015, elle a enseigné la gestion d’entreprise à l’université de Zurich, où elle a également été vice-rectrice en charge du droit et de l’économie de 2012 à 2014. Elle est depuis août 2015 rectrice de l’université de Bâle.

Thomas Hirth fait partie des instances d’Eucor – Le Campus européen depuis 2016. Il souhaite en particulier mettre l’accent sur la promotion transfrontalière de l’innovation et du transfert : « C’est dans la coopération de la science, du monde économique et de la société que réside la clé pour rendre le groupement Eucor encore plus innovant, durable et compétitif dans le cadre de la Région métropolitaine trinationale du Rhin supérieur (RMT). »

Thomas Hirth a étudié et obtenu un doctorat en chimie à l’université de Karlsruhe, devenue depuis le KIT. En 2007, il a pris la direction de l’Institut Fraunhofer d’ingénierie interfaciale et de biotechnologie IGB à Stuttgart. Il a été titulaire d’une chaire à l’université de Stuttgart de 2008 à 2016 et a été de 2012 à 2015 vice-doyen de la faculté d’ingénierie énergétique, des procédés et de bio-ingénierie. Il est depuis janvier 2016 vice-président en charge de l’innovation et des affaires internationales au Karlsruher Institut für Technologie.