LICENCE PROFESSIONNELLE – METIERS DE LA RADIOPROTECTION ET DE LA SECURITE NUCLEAIRE – null – Techniques Nucléaires et Radioprotection (TNRP)

  • Université de Strasbourg
  • Licence ou Bac+3
  • Sciences de la vie, Sciences de la terre et de l'univers, Sciences de la matière, Environnement > Physique, Chimie, Sciences des matériaux

Objectifs

La formation a pour objectif de donner à des étudiants ayant validé le niveau L2 ou titulaires d’un diplôme intermédiaire Bac + 2 ans (DUT, BTS) dans le domaine de la Physique et/ou de la Chimie les connaissances fondamentales et pratiques, le savoir-faire et une familiarité avec le milieu de l’industrie nucléaire et celui du nucléaire médical. Cette formation leur permettra d’être immédiatement opérationnels dans les entreprises et services des secteurs publics et privés dont l’activité est en relation avec l’industrie nucléaire : exploitation des installations nucléaires, cycle du combustible, instrumentation et métrologie nucléaire, radioprotection : aspects environnementaux et hospitaliers, démantèlement d’installations.

Savoir-faire et qualifications

Compétences générales disciplinaires :
1/ Maîtriser l‘environnement technique

  • Connaître les bases de la physique atomique et nucléaire
  • Maîtriser la détection des rayonnements : connaître l’interaction rayonnement/matière, le fonctionnement des détecteurs et savoir les utiliser
  • Connaître le fonctionnement des REP (neutronique, mécanique des fluides, thermique)
  • Connaître le cadre réglementaire et technique du démantèlement d’installations nucléaires
  • Connaitre la chimie du cycle
2/ Etre performant techniquement sur site
  • Appliquer une procédure de travail
  • Effectuer le réglage d’une chaîne de spectrométrie nucléaire
  • Mettre en œuvre le traitement et l’acquisition des données
  • Présenter une mesure (calcul d’incertitude)
  • Poser un diagnostic en fonction de l’analyse de mesures
  • Utiliser des logiciels de simulation numérique
3/ Sécuriser une zone de travail
  • Rédiger les procédures en se conformant à la réglementation en radioprotection
  • Définir une zone contrôlée, un zonage
  • Participer à un chantier de démantèlement
  • Connaître la dosimétrie en milieu médical
  • Gérer les déchets nucléaires
4/ Maîtriser les situations
  • Savoir contrôler une installation en cohérence avec ses conditions d’utilisation
  • Réagir face à une situation anormale et adopter un comportement privilégiant en premier lieu la sûreté
  • Hiérarchiser les enjeux de radioprotection des différentes situations de travail
  • Se remettre en question; faire preuve d'esprit critique, débattre, controverser et/ou défendre ses idées.

Compétences transversales :
5/ Synthétiser et communiquer des informations
  • Savoir utiliser les outils numériques de c ommunication et de travail collaboratif
  • Communiquer auprès des personnes à protéger
  • Présenter ses résultats (oral et écrit) avec efficacité
  • Faire une synthèse technique qui montre l’importance des actions à effectuer
  • Maîtriser l’anglais technique
6/ S’intégrer à une équipe de travail
  • Participer activement à un travail d’équipe (partage des tâches, respect des missions)
  • Gérer une équipe
  • S’insérer rapidement dans la vie active (CV, Lettre de motivation, entretien)
7/ Etre autonome dans ses activités
  • Analyser les besoins et définir ses activités
  • Mettre en place un protocole expérimental
  • Etre autonome dans l'activité d'écriture et montrer à cette occasion sa capacité à communiquer sa pensée, à raisonner et à organiser ses connaissances

Poursuite d'études et carrière

L’ensemble des activités relevant du secteur nucléaire présente une grande diversité (médecine, industrie, agriculture, …), nécessite des activités de Recherche et de Développement importantes et correspond à un aspect économique essentiel au plan national. Ce secteur, qui représente environ 220 000 emplois et doit avoir une grande exigence de qualité, peut trouver dans les formations existantes les cadres nécessaires au niveau supérieur, mais non au niveau des Agents de Maîtrise, Cadres moyens et Techniciens Supérieurs. Le recrutement dans ce secteur est actuellement en plein essor en particulier pour faire face aux besoins de personnels qualifiés pour assurer le démantèlement des anciennes centrales nucléaires, phénomène qui va s’accroître encore dans la décennie à venir. De plus les exigences en matière de radioprotection (nouvelles réglementations nationales et européennes) et de maintenance du matériel utilisant des rayonnements ionisants (normes, qualité) en particulier dans le milieu médical et dentaire suscitent la création de nombreux emplois de techniciens dosimétristes et de sociétés de conseil en radioprotection. Cette licence professionnelle (LP) permet une insertion professionnelle directe dans plusieurs secteurs :

  • le milieu industriel (utilisateurs de rayonnements ionisants, concepteurs d’instruments,…)
  • le domaine électronucléaire (CNPE EDF, sociétés prestataires de services : DAHER, ONET, ASSYSTEM …)
  • la radiochimie (fabrication du combustible, mesures environnementales, …)
  • les laboratoires de recherche (CEA, CNRS)
  • les organismes de mesure et de contrôle publics, parapublics (ASN, IRSN, APAVE,…) ou privés
  • le milieu médical utilisant les rayonnements ionisants
  • les sociétés de service ou de conseil en radioprotection.
Les métiers occupés sont ceux de technicien en radioprotection, technicien de mesures nucléaires ou radiologiques, technicien chargé de l’inspection radioprotection et qualité, technicien sécurité radioprotection, technicien en surveillance de l’environnement, technicien chimiste environnement, technicien en gestion des déchets nucléaires, technicien essais nucléaires, formateur en radioprotection, chef de chantier radioprotection, etc.

Prérequis & Admission

Avoir validé un niveau bac+2 scientifique

Etre titulaire d'un DUT (MP, Chimie, GEII, GTE, HSE), BTS (TPIL, EN, chimie, CIRA), L2 Sciences (Physique, chimie, PC, STPI).

Retrouvez l'ensemble des informations relatives à votre admission et inscription (conditions, délais, tarifs), sur le site de l'université de Strasbourg : www.unistra.fr/formation/admission-inscription-et-scolarite