LICENCE – Sciences du langage – Sciences du langage

  • Université de Strasbourg
  • Licence ou Bac+3
  • Lettres, Langues, Cultures

Objectifs

La formation en Sciences du langage, en dispensant des connaissances et des compétences approfondies dans le domaine de la langue française et de la linguistique générale, complétées par la maîtrise d’au moins une langue vivante étrangère, vise à doter l’étudiant d’une solide culture générale et des outils nécessaires à la compréhension, l’analyse et la pratique de discours écrits et oraux, littéraires et de tout autre type.

Savoir-faire et qualifications

La licence Sciences du langage vise à développer les compétences suivantes :

  • Repérer la diversité des structures du langage humain et des langues du monde pour en apprécier les similitudes et différences.
  • Identifier et décrire la diversité des usages langagiers.
  • Analyser les données linguistiques d’une situation de communication, en tenant compte à la fois de la forme du message et du contexte de sa production.
  • Concevoir et expliciter une problématique de linguistique et mettre en œuvre son traitement scientifique avec les outils et méthodes de référence, notamment les outils informatiques spécifiques de la discipline.
  • Recueillir et exploiter des matériaux linguistiques (lexiques, retranscriptions, corpus, etc.)
  • Se servir aisément des structures, de l’évolution et du fonctionnement de la langue française pour analyser des discours oraux et des productions écrites, y compris liés aux nouveaux modes de communication.
  • Produire des études critiques de documents écrits dans différentes perspectives (rédaction de synthèses, étude stylistique, argumentative, d’histoire de la langue ou des idées).
  • Maitriser des théories syntaxiques, sémantiques, pragmatiques, lexicologiques, morphologiques, phonologiques et phonétiques ainsi que leurs méthodes d’analyse
  • Faire preuve d’expertise sur la langue française et maitriser des méthodes d’analyse appliquées à d’autres langues

Poursuite d'études et carrière

Sous réserve d’admission, les poursuites d'études suivantes sont envisageables et proposées dans différentes Universités :

  • Master de Sciences du langage
  • Master Métiers de l’édition
  • Master Métiers de l’enseignement
  • Master de Didactique des langues
  • Master d'Écriture professionnelle
  • Master Traduction, Parcours Technologies des Langues
  • ...

La licence Science du langage offre une formation généraliste et une solide culture générale. Moyennant une formation complémentaire en licence professionnelle ou en master, elle ouvre aux secteurs d’activités suivants :

  • Enseignement et recherche
  • Fonction publique d'Etat, Territoriale, Hospitalière ou Internationale
  • Communication : chargé de communication, chargé de relations publiques, attaché de presse, organisateur d’événements
  • Documentation : documentaliste dans un service de documentation d’entreprise, dans un centre culturel ou un CDI, chargé de veille, bibliothécaire, animateur multimédia dans les médiathèques
  • Journalisme et édition : journaliste, reporter, correspondant de presse, pigiste, rédacteur, assistant ou secrétaire d’édition, secrétaire de rédaction, attaché de presse, responsable éditorial
  • Marketing et publicité : assistant ou chef de produit, assistant marketing, chargé d’études en cabinet de conseil ou en entreprise
  • Ressources humaines : formateur, assistant de ressources humaines, assistant formation en entreprise, chargé de recrutement.
Les sciences du langage ont une application directe dans des domaines variés :
  • La conception-réalisation de dictionnaires, la conception et la réactualisation de manuels de grammaire, l’édition de
    textes anciens ou réalisée à partir de brouillons d’écrivains
  • La recherche documentaire
  • L’orthophonie, la langue des signes et les disciplines de la psychologie cognitive
  • Le traitement automatique des langues
  • L'analyse de discours : analyse conversationnelle, stylistique, rhétorique
  • La génétique linguistique : grammaire comparée, histoire des langues, langues inconnues.

Prérequis & Admission

Être titulaire du baccalauréat ou d'un titre équivalent (DAEU, etc.), d'un diplôme étranger équivalent ou supérieur.

Il est attendu des candidats en licence Sciences du langage :
Faire preuve de curiosité intellectuelle et plus particulièrement sur le fonctionnement de la langue et son rôle dans la société
Les sciences du langage visent à décrire et à expliquer le fonctionnement du langage et des langues selon différentes perspectives : les propriétés (la grammaire d’une langue), l’origine, l’évolution, la comparaison, l’utilisation par des catégories différentes d’usagers, à l’écrit et à l’oral, les modalités d’acquisition et d’enseignement.

Disposer d’un très bon niveau en français qui permette d’argumenter un raisonnement
Les sciences du langage attendent des candidats des capacités rédactionnelles solides et une bonne expression orale en français

Être intéressé par la démarche scientifique
Les sciences du langage supposent en effet la capacité à comprendre et produire des raisonnements logiques et argumentés à partir de données et de concepts issus de différentes disciplines appliqués à la l'analyse de la langue

Disposer d’une bonne culture générale et être ouvert au monde
L’intérêt pour la discipline est bien évidemment essentiel, mais l’étude de la langue impose également une bonne culture générale dans des domaines diversifiés.

Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail, seul ou en équipe
Cet attendu marque l’importance, pour la formation Sciences du langage, de la capacité du candidat à travailler de façon autonome, seul ou en petit groupe. Comme beaucoup de formations universitaires, la licence Sciences du langage laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel.

Les étudiants qui souhaitent candidater en licence de Sciences du langage peuvent venir de n'importe quel baccalauréat, général ou technique, toutes les candidatures étant examinées.
Le classement des dossiers sera réalisé en fonction des résultats obtenus, de la pertinence du projet de formation et de l’avis du conseil de classe traduit dans la fiche avenir.

L’évaluation du dossier du candidat s’appuiera notamment sur :

  • Les éléments d’appréciation figurant dans la « fiche Avenir » ;
  • Le projet de formation de l’élève ;
  • Les notes de première et de terminale ;
  • Les résultats aux épreuves anticipées au baccalauréat de français ;
  • Les résultats aux épreuves du baccalauréat et dans les études supérieures suivies pour les étudiants en réorientation.

Les candidatures en 1e année s'effectuent sur la plateforme ParcourSup.