LICENCE – Sciences pour la santé – Sciences de la Terre

  • Université de Strasbourg
  • Licence ou Bac+3
  • Santé
  • Sciences de la vie, Sciences de la terre et de l'univers, Sciences de la matière, Environnement > Sciences de la terre

Objectifs

L’accès aux études de santé sera fondamentalement réformé dès la rentrée 2020, dans un cadre qui laisse cependant aux universités une large autonomie pour définir leur projet propre. À l’Université de Strasbourg, l’accès aux études de santé se fera par le biais d’une Licence mention « Sciences pour la Santé ».

Cette licence a pour objectifs de :
 

  • Donner une première formation en sciences de la santé ;
  • Préparer à l’admission en études de médecine, maïeutique, odontologie et pharmacie;
  • Faciliter une poursuite d’études, en santé ou hors santé, pour les étudiants qui n’auraient pas été admis en études de médecine, maïeutique, odontologie et pharmacie.

Poursuite d'études et carrière

Après la 1e année de licence SpS :

Après la 1e année de la licence « Sciences pour la Santé », les étudiants admis en DFG2 s’inscriront dans la filière de leur choix, dans la limite des places disponibles.

Les étudiants qui auront réussi la 1e année de la licence « Sciences pour la Santé », mais qui n’auront pas été admis en DFG2 (soit qu’ils n’aient pas été admissibles aux épreuves d’admission, soit qu’ils n’aient pas réussi celles-ci), pourront, au choix :

  • Poursuivre en 2e année de la licence « Sciences pour la Santé »;
  • Poursuivre en 2e année de la licence correspondant au parcours qu’ils auront suivi en 1e année (sous réserve d’avoir obtenu la moyenne dans l’ensemble d’enseignements « Discipline hors santé »);
  • Se réorienter vers une autre formation.

Les étudiants qui n’auront pas réussi la 1e année de la licence « Sciences pour la Santé » pourront, au choix :
 
  • Redoubler la 1e année de la licence « Sciences pour la Santé » (à condition d’avoir obtenu une moyenne supérieure à un seuil minimal);
  • Se réorienter en 1e année d’une autre formation à l’Université de Strasbourg ou dans un autre établissement d’enseignement supérieur via Parcoursup.
Ces éléments sont présentés ici sous réserve des votes des modalités d'évaluation et de contrôle des connaissances par la Commission de la Formation et de la Vie Universitaire. Ils sont donc susceptibles d'évoluer.

Redoublants de la Paces 2019-2020 :

À titre transitoire, les redoublants de la Paces 2019-2020 suivront en 2020-2021 les enseignements d’une Paces qui sera organisée spécifiquement pour eux. Un nombre de places en DFG2 leur sera réservé. Il sera fixé conjointement par les Ministères en charge de l’Enseignement supérieur et de la santé.

Accès aux étu des de kinésithérapie, d'ergothérapie et de psychomotricité :

À Strasbourg, les bacheliers 2020 désireux d'intégrer un institut de formation des masseurs kinésithérapeutes passeront obligatoire par la L1 Sciences pour la Santé. Il y aura des places "kinés" dans chacun des 11 parcours de cette licence. Le nombre de ces places sera affiché prochainement.

Pour les bacheliers 2020, l'admission aux écoles de psychomotricité et d'ergothérapie se fait directement via Parcoursup.

Candidature des étudiants ayant 120, 180 ECTS ou plus :
 
  • Candidature des étudiants ayant 120 ECTS :
Les étudiants ayant réussi 120 ECTS, ou qui espèrent disposer de 120 ECTS au moment où seront organisées les épreuves d’admission, déposeront un dossier de candidature pour chacune des filières des études de santé pour laquelle ils désireront candidater, au plus tard le 15 octobre 2020.

Pour l’année 2020-2021, le dispositif actuel de l’ alter Paces est maintenu.
 
  • Candidature des étudiants ayant 180 ECTS ou plus :
Pour l'année 2020-2021, les étudiants n'ayant pas été admis via l'alter Paces l'année précédente et n'ayant jamais été inscrit en PACES pourront présenter leur candidature.

L’originalité du modèle strasbourgeois :

En imaginant cet accès au DFG2 par le biais d’une licence Sciences pour la Santé, l’Université de Strasbourg a fait le choix d’un dispositif original, différent des choix posés par la plupart des autres universités, qui ont opté pour des Licences accès santé (LAS) ou des Portails d’accès santé (PASS).

L’Université de Strasbourg a voulu insister en particulier sur :

  • L’égalité des chances à l’accès à cette année préparatoire (1e année de la licence Sciences pour la Santé);
  • L’égalité des chances à l’admission en DFG2 ;
  • L’égalité des chances à la réussite de la 2e année, que celle-ci soit en DFG2 ou en 2e année de licence ;
  • La cohérence entre une année préparatoire aux études de santé, et les études de santé elles-mêmes, qui sont des études fondamentalement scientifiques.

À retenir : à Strasbourg il n'y aura pas de PASS, ni de licences disciplinaires avec mineure santé.
La seule voie d'accès aux études de santé pour les néo-bacheliers sera la Licence Sciences pour la Santé.

Prérequis & Admission

À l’Université de Strasbourg la première année de licence (L1) mention « Sciences pour la santé » sera l’une des formations donnant accès à la deuxième année des études de santé : maïeutique (DFGSMa2), médecine (DFGSMe2), odontologie (DFGSO2), pharmacie (DFGSP2). Cette L1 mention « Sciences pour la santé » est déclinée en onze parcours (chimie, droit, mathématiques, physique, psychologie, sciences économiques, sciences et technologies, sciences sociales, sciences du sport, sciences de la terre, sciences de la vie).

Nous attendons donc des étudiants de très fortes capacités de travail, et un goût autant pour les sciences pour la santé que pour la discipline hors santé qu’ils auront choisie. Les candidats auront aussi une sensibilité aux questions qui concernent aujourd’hui les sciences et les pratiques de la santé, comme les questions éthiques, la déontologie, l’environnement, ainsi qu’une attention aux plus faibles, personnes en situation de handicap, personnes fragiles, etc.


L’évaluation du dossier du candidat s’appuiera sur :

  • Les éléments d’appréciation figurant dans la « fiche Avenir » ;
  • Les notes de première et de terminale dans les disciplines suivantes : mathématiques, physique-chimie, SVT;
  • Les résultats aux épreuves anticipées de français du baccalauréat;
  • Les résultats aux épreuves du baccalauréat et dans les études supérieures suivies pour les étudiants en réorientation.
Une appréciation globale du dossier pourra être réalisée.

Les candidatures s'effectueront sur la plateforme Parcoursup.