LICENCE – Théologie catholique – Théologie catholique – enseignement à distance

  • Université de Strasbourg
  • Licence ou Bac+3
  • Art, sciences humaines et sociales > Etudes des religions

Objectifs

À l’issue de sa formation de Licence, l’étudiant aura acquis une connaissance solide en théologie catholique, dans ses origines et ses développements, ses fondements et sa cohérence, qui lui permettra de poursuivre ses études et de développer son projet professionnel ou personnel. Il sera en mesure d’utiliser ce savoir dans des situations données, pastorales, pédagogiques ou sociétales, avec la rigueur et la liberté qui caractérisent la démarche scientifique et universitaire. Le diplômé aura acquis une capacité herméneutique ouvrant la voie à une argumentation qui ose convoquer toutes les disciplines. La pratique simultanée des méthodes philosophiques, littéraires et historiques aura développé en lui un savoir-faire interdisciplinaire, qu’il sera capable d’investir dans la conduite de projet. Sa connaissance et sa compréhension des phénomènes religieux et de leurs incidences sur la culture, l’éthique et la société lui permettront d’être un interprète responsable de la foi chrétienne et un acteur averti du dialogue interreligieux. Il sera capable d’articuler savoir et tradition pour aujourd’hui, en particulier pour la vie spirituelle, et d’offrir ainsi une clé de compréhension de l’existence humaine. Les études de théologie auront permis d’ouvrir les esprits aux valeurs de l’humanisme chrétien, et de les former au sens de la justice et de la vérité.

Savoir-faire et qualifications

Les compétences transversales et savoir-faire développés par la formation en théologie au niveau de la Licence en enseignement à distance sont :

  • la pratique pluridisciplinaire littéraire, philosophie et historique
  • le raisonnement analytique et critique, et la restitution structurée dans une synthèse éventuellement transdisciplinaire
  • les restitutions écrites ou orales, sous la forme de composition, de synthèse ou d’exposés
  • l’analyse d’un ensemble plus ou moins complexe de données, généralement littéraire ou historique, mais aussi relevant de l’expérience et de la pratique, que l’on a su rassembler au préalable
  • la réflexion et la communication sur des problématiques contemporaines en théologie catholique
  • la réflexion et la communication sur des problématiques relevant du fait religieux et de ses incidences sur les champs de la culture
  • l’analyse et l’interprétation des sources textuelles
  • l’acquisition d’une culture générale solide, en partie dans le domaine de la théologie et des religions

La diversité des disciplines, très formatrice de la réflexion, développe la polyvalence et l’ouverture. L’enseignement à distance valorise la régularité et l’organisation, la capacité à travailler en autonomie et à mener des projets collaboratifs à distance.

 

Poursuite d'études et carrière

  • Master de théologie catholique
  • Toute école nécessitant comme condition d'admission un bac+3 ou une licence (écoles de journalisme, de communication, d'assistant social, etc....)
  • Concours de la fonction publique nécessitant comme condition d'inscription un bac+3 ou une licence

  • Enseignement et recherche scientifique:
    • Professeur d’enseignement religieux dans l’enseignement public en alsace-Moselle (primaire et secondaire)
    • Professeur d’enseignement religieux dans l’enseignement privé
    • Métiers de la pédagogie
    • Professeur documentaliste
    • Enseignant-chercheur dans l’enseignement supérieur (université, cNrS, etc...) après un doctorat
 
  • Culture
    • Guide-conférencier professionnel (bâtiments du culte, musées, centres culturels)
    • Chargé de mission du patrimoine
    • Spécialiste en art sacré
    • Musicien spécialisé en musique sacrée
 
  • Social et communication:
    • Médiateur interculturel
    • Médiateur inter-religieux
    • Educateur spécialisé
    • Assistant social
    • Chargé de communication
    • Journaliste
    • Pastorale du tourisme

 

Prérequis & Admission

Attendus locaux, pour la 1e année de licence :

  • Bon niveau d'expression de langue française;
  • Bon niveau dans les disciplines relevant des sciences humaines et sociales;
  • Disposer d'un bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B);
  • Intérêt pour la formation et implication dans le projet d'étude;
  • Intérêt pour la lecture;
  • Autonomie, capacités de travail, curiosité intellectuelle.

Éléments pris en compte pour l'examen des dossiers :

Le classement des dossiers sera réalisé en fonction des résultats obtenus, de la pertinence du projet de formation et de l'avis du conseil de classe traduit dans la fiche avenir. L'évaluation du dossier du candidat s'appuiera notamment sur :
  • Les éléments d'appréciation figurant dans la « fiche Avenir »;
  • Le projet de formation de l'élève;
  • Les notes de première et de terminale et en particulier en français philosophie et histoire;
  • Les résultats aux épreuves anticipées au baccalauréat de français;
  • Les résultats aux épreuves du baccalauréat et dans les études supérieures suivies pour les étudiants en réorientation.

Les candidatures en 1e année de licence s'effectuent sur la plateforme ParcourSup.