• Doppelabschluss
  • Double diplôme
  • durch die deutsch-französische Hochschule (DFH) unterstützt
  • Eucor-Studiengang
  • Formation Eucor
  • Internationaler Studiengang
  • Programme international
  • soutenu par l'Université franco-allemande (UFA)

MASTER – Chimie – Biophysicochimie binational franco-allemand Biochemistry and Biophysics international track

  • Albert-Ludwigs-Universität Freiburg, Université de Strasbourg
  • Master ou Bac+5
  • Sciences de la vie, Sciences de la terre et de l'univers, Sciences de la matière, Environnement > Physique, Chimie, Sciences des matériaux
  • Sciences de la vie, Sciences de la terre et de l'univers, Sciences de la matière, Environnement > Sciences de la vie

Objectifs

All the informations, in french and german are given here : http://biophysicochimie.unistra.fr/

Cette filière binationale en Biophysicochimie permet une formation approfondie et interdisciplinaire en biochimie, chimie physique, et dans les méthodes d’études et d’analyse physicochimiques de haut niveau au sein des facultés de chimie des universités de Strasbourg et de Freiburg (Allemagne). Il s’adresse à des étudiants intéressés par une formation qui répond aux besoins de la recherche et de l’industrie dans le domaine des biosciences. Elle est ainsi bien ancrée dans le bassin d’emploi du Rhin supérieur qui compte l’une des plus fortes concentrations d’industries biotechnologiques et pharmaceutiques en Europe, ainsi qu’une très forte densité de laboratoires de recherche publique dans ces domaines.

Savoir-faire et qualifications

Les compétences à développer et à acquérir au cours de la formation sont les suivantes :

  • Maîtriser les connaissances de son domaine de spécialité
  • Acquérir les compétences expérimentales nécessaires à l’activité du laboratoire
  • Analyser, comprendre et mettre en oeuvre une méthodologie de recherche
  • Communiquer clairement et précisément, à l’écrit comme à l’oral en maîtrisant les outils actuels de la communication.
  • Maîtriser l’anglais dans un contexte professionnel
  • Maîtriser à un niveau « débutant » les compétences d’un cadre dans ce domaine d’activité
  • Relier des connaissances issues de domaines différents
  • Formuler un raisonnement rigoureux
  • Travailler en autonomie en établissant des priorités, en gérant son temps et s’autoévaluant
  • Rechercher et produire une note de synthèse à partir de documents bibliographiques
  • Évaluer la qualité (fiabilité et validité) de l’information et de ses sources.

Au cours de la deuxième année, le niveau de maîtrise de ces compétences permet une prise d’autonomie amenant l’étudiant à conduire son projet pour lequel il est capable :

  • de faire l’état des lieux, de manière synthétique, d’un domaine de recherche ou d’activité
  • de poser et analyser une problématique scientifique
  • d’identifier et mettre en oeuvre les différentes étapes de sa résolution
  • de s’intégrer et contribuer à un collectif de travail
  • d’identifier les rôles, les missions et l’organisation d’un collectif de travail
  • de faire la synthèse de résultats acquis et de perspectives ouvertes
  • de présenter et justifier ses résultats et son activité
  • de dialoguer avec des partenaires ou spécialistes d’autres domaines

Poursuite d'études et carrière

Les débouchés attendus et observés dépendent fortement des spécialités du master. Tous les parcours (mis à part le parcours en alternance) préparent les étudiants à l’intégration dans de bonnes conditions au sein d’une école doctorale en France ou à l’étranger. L’objectif clairement affiché des parcours Chimie Moléculaire et Supramoléculaire (CMS), Chimie Physique et Matériaux (CPM), Chimie Moléculaire et Macromoléculaire (CMM, parcours UHA) et Chimie, Biologie et Médicament (CBM) ainsi que des parcours spécifiques EUR de la Chimie des Systèmes complexes (EUR CSC) et Biophysicochimie (BPC) est d’offrir une formation de haut niveau dans les domaines choisis afin que les étudiants puissent poursuivre en doctorat. Ayant vocation à permettre une sortie professionnalisante, le parcours Sciences Analytiques pour les bio-industries (SA-BI) en alternance et apprentissage prépare les étudiants à s’insérer dans les entreprises en tant que cadres en chimie analytique à la fin de leur master. De même, les parcours Sciences Analytiques (SA), Chimie Verte (CV) et Chémoinformatique (CI) préparent les étudiants à s’insérer dans la vie active en fin de M2. Ces formations, par leurs contenus, offrent également une formation de choix pour préparer un doctorat soit dans les laboratoires académiques soit en contact avec le milieu industriel. La formation a pour objectif de favoriser l’émergence de thèmes de recherche originaux, sur le plan de la recherche académique comme sur celui de la recherche industrielle. De fait, l’intégration professionnelle dans la recherche publique (enseignement supérieur, organismes publics) ou dans le secteur privé (recherche, recherche et développement dans les industries chimiques, biotechnologiques, pharmaceutiques et agrochimiques, start-up de biotechnologie comprise) sera encouragée et recherchée.