MASTER – Droit du patrimoine – Ingénierie juridique et fiscale du patrimoine

  • Université de Strasbourg
  • Master ou Bac+5
  • Droit & sciences politiques > Droit

Objectifs

  • Former aux métiers du conseil en gestion en patrimoine : banque, assurances, CGPI,
  • Offrir une spécialisation dans l’exercice des métiers du droit (avocat, notaire) et du chiffre (expert comptable)

Savoir-faire et qualifications

  • Ce parcours vise à mettre en application les connaissances de droit du patrimoine, tant dans le domaine du droit civil du patrimoine qu’en droit commercial, en droit fiscal, en droit des sociétés et en droit international privé
  • Il vise à acquérir la méthodologie de l’approche globale, supposant un esprit de synthèse et de solides capacités de réflexion

Poursuite d'études et carrière

  • Poursuite d’études envisageable vers le Barreau ou le Notariat.

  • Métiers du conseil en gestion en patrimoine : banque, assurances, CGPI,
  • Métiers du droit avec spécialisation de droit du patrimoine (avocat, notaire)
  • Métiers de l’immobilier : agent immobilier, gestionnaire de copropriété, promoteur, gestionnaire de parcs locatifs, activité de gestion immobilière.

Prérequis & Admission

Mention(s) de Licence conseillée (s) pour accéder au Master 1:
Licence mention Droit, AES
Autres prérequis:
Il est attendu des candidats un très bon niveau dans les matières fondamentales de licence et plus particulièrement en droit privé (droit de la famille, droit des contrats, droit de la responsabilité civile). En outre, il est conseillé d'avoir suivi, en obtenant de bons résultats aux examens correspondant, les matières suivantes : droit des sociétés, droit pénal général, régime de l'obligation, droit des biens, droit fiscal, droit
des sûretés.
Mention(s) de M1 conseillée (s) pour accéder au Master 2:
M1 Droit ou diplôme équivalent; M1 Droit des affaires
Autres prérequis:
Il est attendu des candidats un très bon niveau général, notamment dans les matières de droit privé. Plus particulièrement, il est recommandé d'avoir suivi, en obtenant de bons résultats aux examens correspondant, les matières suivantes : droit international privé, fiscalité personnelle et internationale, droit approfondi des sociétés et droit boursier, création et transmission des entreprises, fiscalité des entreprises, procédures fiscales, droit commercial approfondi, régimes matrimoniaux, successions et libéralités, droit des assurances, gestion financière.