MASTER – Droit européen – Espace de liberté, de sécurité et de justice

  • Université de Strasbourg
  • Master ou Bac+5
  • Droit & sciences politiques > Droit

Objectifs

L’équipe pédagogique du parcours Espace de liberté, de sécurité et de justice a décidé de maintenir au stade du Master 2 un tronc commun qui repose sur trois matières structurantes : Théorie générale de la reconnaissance mutuelle et de l’harmonisation, Droit des libertés de circulation et Protection des droits fondamentaux.
Cette logique de mutualisation tient à la circonstance que la mention ambitionne de couvrir l’ensemble des champs stratégiques du droit européen (constitutionnel et politiques (DUE), économique (DERE et DIEA), pénal (ESLJ) et de santé (DPSE). Une telle diversité incline nécessairement à la différenciation mais aussi à la complémentarité des parcours. La connexité s’exprime particulièrement entre les parcours DUE et ELSJ. Les cours de Théorie de la reconnaissance mutuelle et de l’harmonisation ainsi que le cours de Droit des libertés de circulation sont indispensables pour comprendre le substrat à partir duquel se sont développées l’ensemble des politiques de l’Union, y compris celles qui relèvent de l’espace de liberté, de sécurité et de justice. Le cours de protection des droits fondamentaux est commun aux deux parcours et permet aux étudiants du parcours ELSJ de maîtriser les fondements d’une matière indispensable aux autres cours qu’ils suivent. L’identité forte du parcours ELSJ tient à la spécialisation sur les aspects de droit pénal européen, de gestion des frontières, de politiques de coopération en matière pénale et de lutte contre les formes graves de criminalité.

Savoir-faire et qualifications

Le diplômé maîtrise le droit de l’Union européenne et plus spécifiquement le droit de l’espace de liberté, de sécurité et de justice. Il/elle est capable d’analyses juridiques complexes, d’argumentation juridique ainsi que de compréhension en anglais, espagnol ou allemand juridique. Il/elle sait rédiger des textes de synthèse et effectuer des présentations orales en français ou en langue étrangère (anglais, allemand ou espagnol).
 

Poursuite d'études et carrière

Collège d’Europe de Bruges, Préparation aux concours nationaux ou européens IPAG, doctorat

Les débouché professionnels de la mention sont particulièrement étendus puisque les diplômés sont amenés à travailler dans les cabinets d’avocats (juristes d’affaires, fiscalistes européens) en tant que membres des autorités nationales et européennes de concurrence, de santé, cadres dans les administrations locales ((bureaux Europe Consultants stratégie des entreprises), cadres dans les administrations nationales (SGAE, représentation permanente française à Bruxelles, assistants parlementaires spécialisés, douane, police et gendarmerie), Fonctionnaire européens et agents titulaires des institutions (Référendaires des juges des juridictions de l'Union), Lobbyistes , Consultants ( affaires publiques, santé, régulation). Magistrat et les Métiers de l'enseignement supérieur .

Prérequis & Admission

Mention(s) de Licence conseillée (s) pour accéder au Master 1:
mention Droit
Autres prérequis:
Très bon niveau en droit de l'Union européenne. Très bon niveau en droits de l'homme ou libertés publiques. Bon niveau en anglais.
Mention(s) de M1 conseillée (s) pour accéder au Master 2:
M1 Droit public ; M1 Droit international ou M1 Droit européen ou diplôme équivalent; 4e année IEP
Autres prérequis:
De solides connaissances en droit de l'Union européenne (aspects institutionnels et matériels) ainsi qu'en droits de l'homme ou libertés publiques sont attendues. Il est nécessaire de posséder un bon niveau en anglais