MASTER – Droit social – Droit social interne, européen et international

  • Université de Strasbourg
  • Master ou Bac+5
  • Droit & sciences politiques > Droit

Objectifs

Le Master 2 Droit social forme des chercheurs et des praticiens du droit capables de réaliser une expertise sur l’ensemble des questions touchant au droit social (droit du travail et protection sociale) interne, européen et international.
L’objectif est de renforcer chez les étudiants leur qualité d’analyse et de synthèse des textes, de la jurisprudence et de la doctrine se rapportant au droit social et aux disciplines juridiques connexes (droit des obligations, droit des affaires, droit de la concurrence, droit de la santé, droit européen, droit international privé, droit pénal).
La formation apporte aux diplômés de la voie professionnelle un ensemble de compétences qui leur permet d’évoluer, au sein du service juridique d’une entreprise, d’une administration, d’un cabinet d’avocat ou d’experts comptables, comme en témoignent les postes occupés par la majorité des anciens diplômés.
La formation apporte aux diplômés de la voie recherche un ensemble de compétences qui leur permet d’entreprendre une thèse en droit social.
L’équipe pédagogique est composée d’enseignants-chercheurs et de nombreux professionnels (avocats, magistrats, responsables des ressources humaines, cadres d’entreprise, syndicalistes, représentants des organisations patronales, experts-comptables, médecins du travail...).
Les méthodes pédagogiques employées sont variées et principalement interactives : traitement de cas pratiques, jeu de rôle en matière de négociation collective, plaidoiries, projets en équipe, séminaires et témoignages de professionnels, participation à la journée d’actualités de droit social, utilisation de bases de données juridiques et d’outils multimédia...

Savoir-faire et qualifications

Le Master 1 droit social vise à renforcer le bagage des étudiants en droit social par 6 enseignements dédiés répartis sur les 2 semestres ; il vise à les familiariser à de nouveaux champs du droit social (droit du travail européen, droit de la protection sociale) et à approfondir les techniques de négociation du contrat de travail, les règles relatives à la représentation du personnel et à la négociation collective . Par le jeu des options ouvertes, l’étudiant peut, soit compléter sa formation avec des enseignements du droit des affaires, soit avec des enseignements du droit international et européen en fonction de son projet professionnel.
En Master 2:
Capacité à gérer des problématiques juridiques complexes relatives aux relations individuelles (rédaction d’un contrat de travail , de clauses particulières, modalités de ruptures, gestion de la mobilité, etc..) ou collectives du travail (gérer les élections professionnelles, assurer le fonctionnement des institutions représentatives du personnel, conduire des négociations collectives),savoir communiquer, conseiller,animer des réunions, piloter des groupes de travail, gérer les contentieux.

 

Poursuite d'études et carrière

A l’issue du Master 1 droit social , l’étudiant peut poursuivre en M2 droit social ou candidater à un M2 Ressources humaines (notamment à l’école de management). Il peut également opter pour la préparation aux concours de l’IPAG.

En M2 ressources humaines, préparation aux concours de la fonction publique, de l’école nationale supérieure de sécurité sociale, de l’Ecole d’avocats

Les débouchés concernent plus particulièrement les entreprises de l’industrie, du commerce et des services, les administrations (Inspection du travail, URSSAF, caisses de sécurité sociale...), les cabinets d’avocats, les cabinets d’audit ou d’expertise-comptable, les organisations professionnelles.
Métiers-cibles : juriste d’entreprise, avocat en droit social, pôle social dans les cabinets d’expertise comptable, juriste dans une organisation professionnelle, inspecteur du travail, enseignant-chercheur. L’enquête sur les diplômés indique une très bonne insertion professionnelle dans un emploi stable en rapport avec leur secteur disciplinaire et leur qualification sur les métiers ciblés par la formation.

Les débouchés concernent plus particulièrement les entreprises de l’industrie, du commerce et des services, les administrations (Inspection du travail, URSSAF, caisses de sécurité sociale...), les cabinets d’avocats, les cabinets d’audit ou d’expertise-comptable, les organisations professionnelles.
Métiers-cibles : juriste d’entreprise, avocat en droit social, pôle social dans les cabinets d’expertise comptable, juriste dans une organisation professionnelle, inspecteur du travail, enseignant-chercheur. L’enquête sur les diplômés indique une très bonne insertion professionnelle dans un emploi stable en rapport avec leur secteur disciplinaire et leur qualification sur les métiers ciblés par la formation.

Prérequis & Admission

Mention(s) de Licence conseillée (s) pour accéder au Master 1:
Licence Droit et Licence AES
Autres prérequis:
De solides connaissances en droit du travail dans ses aspects tant individuels que collectifs ; un bon niveau de connaissances en droit commercial et des sociétés ainsi que la maîtrise d’au moins une langue étrangère.

Mention(s) de M1 conseillée (s) pour accéder au Master 2:
M1 Droit ou AES ou diplôme équivalent; M1 Droit social
Autres prérequis:
Solides connaissances de Droit social, maîtrise d'au moins une langue étrangère attestée par un certificat d'aptitude ou un séjour à l'étranger. La formation est ouverte en apprentissage et en contrat de professionalisation , ou en formation initiale pour la voie recherche.