MASTER – Histoire – Histoire et civilisations de l’Europe

  • Université de Strasbourg
  • Master ou Bac+5
  • Art, sciences humaines et sociales > Histoire & archéologie

Objectifs

Entreprendre et mener à bien une recherche à caractère scientifique en établissant une problématique, en maîtrisant les instruments de recherche et l'historiographie de la question, en accédant aux sources primaires, en rédigeant un exposé argumenté sous la forme d'un Mémoire présenté à l'issue de la 2e année du master.
 

Savoir-faire et qualifications

Les compétences transversales comme les débouchés sont très proches d’un parcours à l’autre. Dans tous les cas il s’agit de former des historiens, capables d’analyser un problème historique, de le problématiser, de s’informer sur l’état de l’art, de trouver et comprendre les sources disponibles, de les exploiter et de donner une argumentation détaillée et une synthèse, écrites et orales.
Ces compétences sont valorisables en tant que telles, en particulier dans les métiers de la recherche historique. Elles le sont aussi dans les métiers de gestion de la documentation, aussi bien lorsque celle-ci concerne les sources historiques (archives) que dans les bibliothèques, les centres de documentation proprement dits, … Les métiers de la culture et du tourisme, ceux de la communication (journalisme notamment) sont également concernés. Plus largement, la capacité d’analyser et de traiter des dossiers avec rigueur, méthode et précision peut être valorisée dans l’administration générale, dans les secteurs public et privé. À noter que certains de ces métiers sont plus facilement concernés après une poursuite d’étude dans d’autres composantes. C’est le cas aussi pour les métiers de l’enseignement : le concours du Capes est accessible après une licence, dans le cadre d’un master MEEF, mais nombre d’étudiants préfèrent faire précéder celui-ci d’une vraie formation à la recherche. C’est encore plus clairement le cas pour les agrégatifs.

Poursuite d'études et carrière

Ces compétences correspondent à un profil d'historien de métier, dans la perspective d'une carrière dans l'enseignement secondaire (préparation du CAPES d'Histoire-Géographie et de l'Agrégation d'Histoire) ou dans l'enseignement supérieur (en poursuivant en doctorat) et de fonctions liées à la recherche et à la valorisation de celle-ci, ainsi que des métiers du patrimoine (archives, bibliothèques et musées) et de la communication (animation, presse, édition, etc.).D’une manière générale le master d’Histoire donne une capacité à traiter des questions, constituer des sources et analyser des données avec un esprit critique.
 

Prérequis & Admission


Ce master s'adresse en priorité aux titulaires de la Licence d'Histoire, d'Histoire de l'art ou d'Archéologie, mais il est aussi accessible à d'autres étudiants de niveau équivalent, après examen de leur dossier de candidature. Il requiert une culture historique solide et de bonnes capacités de lecture, de synthèse et de rédaction. Des passerelles peuvent être envisagées au niveau Bac + 4 après le M1, notamment vers le MEEF. En plus de la convention conclue avec l'Université de Poznan il est possible d'effectuer des séjours dans d'autres universités étrangères dans le cadre du programme Erasmus.
Un niveau en anglais suffisant pour accéder à la bibliographie étrangère est souhaitable. L'étudiant doit aussi entrer en master avec un projet de recherche déjà discuté et formalisé ou à discuter avec un enseignant de la formation.