MASTER – Lettres – Métiers de l’édition

  • Université de Strasbourg
  • Master ou Bac+5
  • Lettres, Langues, Cultures

Objectifs

La spécialité Métiers de l'édition est un master à vocation professionnelisante sur deux ans. Il propose une formation pluridisciplinaire assurée par des enseignants-chercheurs de plusieurs composantes de l'Université de Strasbourg (lettres, linguistique, langues vivantes, histoire, droit, informatique) et par des professionnels de l’édition. Deux stages sont prévus dans le cursus, un stage de 308h minimum au 2e semestre et un stage de 750h minimum au 4e semestre, qui peuvent être effectués à l’étranger. Les cours et séminaires sont accompagnés d’ateliers pratiques (étude de cas, réalisation de documents de synthèse, articles de blog...).
L’évaluation est soit individuelle, soit collective (épreuves sur table, constitution de dossiers, travaux de groupe...).
Le calendrier se fonde sur 4 semestres.

Savoir-faire et qualifications

A la fin de ce diplôme, les étudiants seront capables de :

  • Mobiliser et approfondir leurs connaissances pluridisciplinaires (chaine du livre, conception graphique, droit, littératures et litteracies diverses, techniques de communication, gestion, marketing, international...) appliquées aux différents secteurs de l’édition
  • Mobiliser et développer leurs compétences techniques et leur analyse critique dans l’un des secteurs-clés à travers un projet individuel
  • Appréhender les nouveaux secteurs de l’édition, suivre les tendances émergentes et acquérir les compétences techniques liées à ces évolutions
  • Mettre en oeuvre un projet éditorial et en assurer la promotion
  • Travailler en équipe

Poursuite d'études et carrière

- Formation complémentaire dans d'autres masters plus directement professionnalisants
- Doctorat de Lettres

Les métiers les plus attendus sont l’enseignement (du primaire à l’université, y compris dans le secteur privé) et la recherche (enseignement supérieur ou recherche privée), ainsi qu’à toutes les fonctions de formateurs (en formation continue, notamment), en particulier pour les masters Littératures Française, Générale et Comparée, et Cultures Littéraires Européennes et Philologie Classique. A cela s’ajoutent des métiers spécifiques à chaque spécialité.
Moyennant un complément de formation professionnalisant ou un concours, les diplômés des spécialités Littératures Française, Générale et Comparée, Cultures Littéraires Européennes et Philologie Classique peuvent viser les métiers suivants : éditeurs ou préparateurs de copie, journalisme, agents de collectivités locales ou territoriales, cadres du privé (banque, administration des entreprises comme les ressources humaines…), emplois liés à l’information et à la communication, emplois liés au tourisme…
Les diplômés du master Sciences du Langage s’ouvrent (généralement après un complément de formation professionnalisante) aux concours de l’orthophonie, des personnels médicaux et paramédicaux. Ce master forme des linguistes, spécialistes d’autres disciplines (littéraires, journalistes, juristes), et d’autres métiers : chargés de communication en entreprise, lexicographes, informaticiens, juristes…
Le master Métiers de l’Édition ouvre à tout le secteur du livre : métiers de l’éditorial (assistant d’édition, correcteur, responsable de la mise en page, responsable des recherches iconographiques), réalisateur et exploitant de contenus numériques et multimédias (création de livres numériques, développement du site internet et des réseaux sociaux de maisons d’édition, de librairies, etc.), métiers à contenu juridique (service des droits, établissement des contrats d’édition, notamment pour l’édition numérique et pour les co-productions), métiers liés au secteur du commerce (marketing, diffusion, distribution, suivi des représentants) ou de la communication autour du livre (organisation d’événements, de dédicaces, de salons), métiers de la médiation culturelle (librairies, médiathèques, etc.) et enfin travail dans d’autres secteurs de l’édition, au sein des musées, des grandes entreprises, des structures publiques (DRAC…), missions culturelles auprès des collectivités locales.

Prérequis & Admission

Les étudiants qui souhaitent candidater en master métiers de l'édition doivent :

  • être titulaire d’une licence
  • avoir le niveau C1 en français, B2 en anglais , B1 recommandé dans une seconde langue vivante
  • être titulaire du C2i ou connaissances informatiques de niveau équivalent.
Il est fortement recommandé d'avoir un ordinateur personnel à disposition.

Le classement des dossiers sera réalisé par la commission pédagogique en fonction des résultats académiques, de la pertinence du projet de formation traduit dans la lettre de motivation et du curriculum vitae. Un pré-classement est établi à l'issue duquel des entretiens individuels en français et en anglais ou allemand sont proposés.

Des déplacements sur les foires et salons du livre font partie intégrante de la formation. La formation participe partiellement à leur coût, le reste étant à la charge de l'étudiant. De nombreuses manifestations ont lieu les week-end, les étudiants sont alors invités sur le temps personnel.
La formation fait intervenir des professionnels, aussi le planning est organisé semaine par semaine et susceptible de modifications au cours du semestre. Un calendrier général est communiqué en début d'année.

Le master métiers de l'édition est également accessible par le biais de la formation continue, se renseigner auprès du responsable de la formation.
Le dépot des canidatures s'effectue sur la plateforme E-candidat de l’Université de Strasbourg.

Il est attendu des étudiants en master Métiers de l'édition :

Disposer d’un très bon niveau en français qui permette d’argumenter un raisonnement
Les métiers de l'édition attendent des candidats des capacités rédactionnelles solides et une bonne expression orale en français. Les étudiants rédigent deux rapports (stage court de 4 mois et stage long de 6 mois), et ils soutiennent, à la fin du 3e semestre, un mémoire professionnel qu’ils élaborent sur un sujet lié à l’édition et au livre, à cela s'ajoute un projet éditorial commun.

Disposer d'un bon niveau en langue anglaise et dans une autre langue vivante
Avec la proximité de l’Allemagne, le Master offre une dimension transfrontalière, et la formation est résolument tournée vers l’international (enseignement de l'allemand et de l'anglais de l'édition, réseau d'intervenants professionnels international, partenariat avec la Buchwissenschaft de Mayence, Foire du Livre de Francfort...).
Les stages à l’étranger sont également possibles.

Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travail, seul ou en équipe
Les cours sont assurés par des enseignants chercheurs et des professionnels de l'édition et sont accompagnés d’ateliers pratiques : des projets éditoriaux (réalisation d'ouvrages papier et numérique, études de cas) ou la gestion d’un site web. Ils sont évalués par la constitution de dossiers, souvent à l’issue d’un travail de groupe.

Faire preuve de curiosité intellectuelle et professionnelle, être capable de se créer des opportunités de rencontres professionnelles pour construire son identité et son réseau

Etre titulaire d'une licence des mentions "Lettres", "Humanités" ou "Sciences du langage".
Examen des candidatures sur dossier : un bon niveau dans les disciplines fondamentales (Littérature française, générale et comparée; linguistique diachronique et synchronique, française et romane; phonétique; langues et littératures grecques et latines) des mentions indiquées ci-dessus est requis.