MASTER – Sciences du langage – Sciences du langage

  • Université de Strasbourg
  • Master ou Bac+5
  • Lettres, Langues, Cultures

Objectifs


Le master Sciences du langage prépare des spécialistes dans les domaines fondamentaux du champ (phonétique, morphologie, syntaxe, sémantique et pragmatique, analyse textuelle et discursive, linguistique informatique). Le master a une forte orientation recherche, permettant aux étudiants de se spécialiser dans les domaines-phares de l’équipe pédagogique : lexicologie, linguistique informatique, linguistique romane et diachronique, phonétique clinique. Des options de pré-professionnalisation (« Rewriting »/écriture professionnelle, « Discours de l’entreprise ») ainsi que les stages préparent l'insertion professionnelle.
 

Savoir-faire et qualifications

  • définir et mener à son terme un projet de recherche, choisir les approches théoriques et méthodes d’investigation pertinentes, dans un des domaines du sciences de langage;
  • exposer, à l’écrit ou à l’oral, les résultats de cette recherche ;
  • faire un « état de l’art » relatif à un projet de recherche ;
  • savoir se documenter, savoir hiérarchiser et restituer les points importants et pertinents de sa documentation ;
  • exploiter les bases de données relatives à l’objet de la recherche,
  • collecter, classer et exploiter des données pertinentes ;
  • construire une argumentation scientifique, présenter des résultats expérimentaux.
  • maîtrise des instruments et outils aidant à la constitution et à l’analyse des corpus.

Poursuite d'études et carrière

Poursuite en doctorat possible dans un des domaines traités au sein de l'UR 1339 LiLPa (Université de Strasbourg).

Débouchés: Selon le niveau d'expérience, les diplômés peuvent occuper les fonctions suivantes : enseignant-chercheur (après un doctorat), consultant linguiste, linguiste informaticien, analyste de données linguistiques, lexicographe, chef de projet en linguistique informatique, responsable recherche et développement (en charge des questions liées aux données linguistiques), terminologue, consultant en e-réputation, linguiste d’écoute aux armées (si une langue rare est maîtrisée), ingénieur en phonétique criminalistique (Police scientifique), rédacteur réviseur, expert sur les questions d’aménagement linguistique et de standardisation, consultant en communication, lexicologue, ethnolinguiste, marketeur, chargé de clientèle, responsable assurance qualité, …


Les diplômes du master Sciences du langage peuvent travailler dans plusieurs domaines et secteurs particuliers

  • Langue : Lexicographie
  • Patrimonalisation : Éditions et valorisation des documents anciens par des éditions diplomatiques; Etude des langues/dialectes en danger (ou en voie de disparition); Sauvegarde via des projets de numérisation des ouvrages; Rédaction des grammaires de ces langues; Mise au point d’atlas linguistiques
  • Diffusion du français à l’étranger: alliances françaises, diplomatie, politique linguistique, observation des pratiques linguistiques, constitution de corpus, de ressources, etc.
  • Ingénierie/industrie de la langue : dialogue homme machine; extraction d'informations; veille technologique et documentaire; synthèse et reconnaissance de la parole; production automatique de contenus écrits (traduction ou résumés automatique, génération de textes), conception de lexiques (bilingues, spécialisés)...
  • Métiers en rapport avec les multi-medias : Production de branding
  • Métiers de l’édition (standard, spécialisée) : Rédaction (spécialisée), correction, diffusion, rédaction de manuels (formation, notices, etc.) ou de catalogues (expos, gds groupes commerciaux), publicité, presse
  • Communication interne et externe des entreprises/associations/ONG, (privé et public) : Analyse/diagnostique/remédiation des modalités de communication; Audit des moyens internes de communications (électronique, papier, réunions, etc.); Analyse de sondages, enquêtes de satisfaction, détection des opinions; Outillage pour la fouille de textes (Linguistique informatique)
  • Secteur médical (consultant auprès de services spécialisés…) : Analyse des discours des patients; analyse des discours des patients atteints de troubles graves, analyse des discou rs des patients âgés (Silver Economy); Métiers de la rééducation de la parole/Orthophonie
  • Ecriture /réécriture : Formation continue à l’écriture (de l’orthographie à la maîtrise de dispositifs rhétoriques) et à l’amélioration des textes pour public variés (entreprises, association d’accueil et insertion des migrants, ...). Ecrivains publics : Start Up /Auto-entrepreneurs
Selon le niveau d'expérience, les diplômés peuvent occuper les fonctions suivantes :
  • enseignant-chercheur (après un doctorat)
  • consultant linguiste
  • linguiste informaticien
  • analyste de données linguistiques, lexicographe
  • chef de projet en linguistique informatique
  • responsable recherche et développement (en charge des questions liées aux données linguistiques),
  • terminologue
  • consultant en e-réputation
  • linguiste d’écoute aux armées (si une langue rare est maîtrisée)
  • ingénieur en phonétique criminalistique (Police scientifique)
  • rédacteur réviseur
  • expert sur les questions d’aménagement linguistique et de standardisation
  • consultant en communication
  • lexicologue
  • ethnolinguiste
  • marketeur
  • chargé de clientèle
  • responsable assurance qualité, …

Prérequis & Admission


Dossier
Chaque candidat doit constituer un dossier comprenant un CV, une lettre de motivation, les rélévés de notes obtenus pendant la licence, les certificats attestant le niveau en langue (pour les candidats étrangers).
Pour les candidats qui sont déjà inscrits dans une université française, la candidature se fera sur https://ecandidat.unistra.fr/ (ouverture de la plateforme : 1er mars 2021; fermeture de la plateforme: 7 mai 2021; date limite pour compléter le dossier : le 22 mai 2020).
Pour les candidats internationaux, il faut utiliser la plateforme Campus France: https://www.campusfrance.org/fr

Préréquis
Solides connaissances en linguistique et solide maitrise de la langue française, à l’oral et à l’écrit. Pour les candidats étrangers, un certificat attestant le niveau du français niveau C1 minimum requis. Anglais niveau B2 minimum requis. Maîtrise des outils informatique de base (Word, Excel). Date d’arrivée en France : au plus tard le 15 septembre 2021.