MASTER – Musicologie – Écoute critique et production en musiques actuelles

  • Université de Strasbourg
  • Master ou Bac+5
  • Art, sciences humaines et sociales > Art, Musique, Design

Objectifs

L'objectif principal du Master mention Musicologie est de fournir une spécialisation de haut niveau dans les domaines spécifiques de la discipline musicologique. Cette formation propose une vision très actuelle de la musique et de l’ensemble du fait musical, dans une démarche qui concilie les pratiques traditionnelles de la recherche avec l’ouverture interdisciplinaire caractérisant la réflexion musicologique du XXIe siècle. L’ensemble des enseignements est assuré par une équipe d’enseignants-chercheurs qui forme non seulement le noyau du laboratoire ACCRA (Approches Contemporaines de la Création et de la Réflexion Artistiques – EA 3402) mais aussi celui du Laboratoire d’Excellence GREAM (Groupe de Recherches Expérimentales sur l’Acte Musical). Le Master mention Musicologie est conçu en cohérence avec cette démarche d’excellence. Si l’une des aspirations de cette mention est de contribuer à former les futurs chercheurs, non moins importante est la volonté de partager un savoir-faire technico-théorique avec des interprètes de haut niveau spécialisés dans les différents répertoires musicaux. Néanmoins, le monde musical (médias, festivals, etc.) nécessite de plus en plus de personnes capables de maîtriser le fait musical dans sa globalité. Ainsi, des enseignements ciblés sur des aspect inhérents à la médiation culturelle et à la communication sont aussi proposés comme option. L’étudiant peut donc choisir différentes dimensions technico-professionnelles : celle de la recherche et/ou de la médiation culturelle ou encore celle de la pratique musicale. De ce fait, le Master mention Musicologie est articulé en trois parcours : Études et recherche en musique, Écoute critique et production en musiques actuelles et Composition et interprétation musicale. La formation de ces trois parcours est complétée par des enseignements de langue anglaise et allemande avec une connotation strictement musicologique et musicale.

Connaissances scientifiques principales :

  • Maîtriser l'ensemble du fait musical sur le plan historique, analytique et socio-culturel.
  • Maîtriser l'ensemble du fait musical sur le plan technique.
  • Maîtriser les éléments fondamentaux de l'informatique musicale.
  • Avoir une ouverture sur l’histoire, l’art et la société.
  • Maîtriser l'expression écrite et orale en français et au moins dans une langue étrangère vivante.

Savoir-faire et qualifications

  • Être apte de se servir aisément les différents registres d’expression écrite et orale de la langue française avec un niveau correspondant à celui de la recherche universitaire.
  • Être apte à se servir aisément de l’expression écrite et orale dans au moins une langue vivante étrangère (anglais ou/et allemand vivement conseillés).
  • Maîtriser les principales méthodes disciplinaires pour documenter et comprendre un ouvrage ou l’ensemble d’un répertoire musical dans une perspective de recherche scientifiques.
  • Être capable de mener une réflexion sur le plan épistémologique de l'ensemble du fait musical.
  • Identifier l’actualité des problématiques disciplinaires et leurs évolutions selon une réflexion prospective.
  • Maîtriser les éléments fondamentaux de l'informatique musicale.
  • Développer une pratique instrumentale et/ou vocale de haut niveau.
  • Avoir un regard critique quant aux problématiques concernant l'interprétation et la performance musicale ( Music Performance Studies ).

Poursuite d'études et carrière

  • Doctorat.

  • Doctorat en musicologie (carrière de chercheur ou d’enseignant-chercheur).
  • Autre master complémentaire (par ex. gestion culturelle).
  • L'enseignement et la formation.
  • Métiers de la critique musicale.
  • Métiers de l’édition (spécialisée, musicale, phonographique).
  • Métiers liés à la production, à la communication et à la programmation musicales.
  • Métiers du conseil auprès des décideurs publics.
  • Le secteur de l'industrie multimédia.
  • La pratique musicale : interprète, compositeur, etc.

Prérequis & Admission

  • Master Études et recherche en musique : Licence (de préférence licence de musique).
  • Master Informatique musicale et création sonore : Licence (de préférence licence de musique).
  • Master Composition et interprétation musicale : ouvert aux titulaires d’une licence de musique et d’un DNSPM (ou d’un diplôme étranger équivalent) selon les modalités précisées sur le site de la Haute école des arts du Rhin (voir la rubrique ci-dessous).