MASTER – Sciences du vivant – Immunologie et inflammation

  • Université de Strasbourg
  • Master ou Bac+5
  • Sciences de la vie, Sciences de la terre et de l'univers, Sciences de la matière, Environnement > Sciences de la vie

Objectifs

L'objectif de la formation est l'acquisition d’une vision globale de l'immunologie, en tant que discipline intégrant les concepts fondamentaux de la biologie cellulaire, moléculaire et de la biochimie. La formation vise également à acquérir une expertise approfondie des méthodes d’étude du système immunitaire, des modèles expérimentaux, des applications thérapeutiques modernes, et des sujets fondamentaux majeurs de l'actualité scientifique. Les étudiants pourront intégrer les nombreux laboratoires spécialisés en immunologie cellulaire, en immunologie moléculaire ou encore traitant des pathologies du système immunitaire ou du cancer.
Le parcours Immunologie-Inflammation formera les étudiants à:

  • Appréhender les acteurs de l'immunité aux échelles cellulaires et moléculaires
  • Maitriser les dynamiques de la réponse immunitaire
  • Connaitre les modèles d'étude des pathologies immunitaires
  • Connaitre les techniques modernes d'Immunothérapie et de vaccination
  • Maitriser les techniques d’étude du système immunitaire
  • Appréhender la diversité des organismes modèles (drosophile, souris, Homme)

Savoir-faire et qualifications

Les compétences développées sont celles spécifiées pour la mention Sciences du vivant :

  • Maitriser la démarche scientifique
  • Mener un projet
  • Communiquer
  • Construire son projet professionnel et personnel
Les approches théoriques, les travaux pratiques et les stages obligatoires dès la première année de ce parcours, permettent le développement des compétences professionnelles suivantes:
  • Un apprentissage des bonnes pratiques de laboratoire
  • La conception d'un projet de recherche
  • Un Apprentissage du travail en équipe
  • Un Apprentissage de la communication orale, écrite (Poster /rapport/rédaction de projet)
  • Un renforcement de l'usage de l'anglais grâce à des enseignements dans cette langue
  • Un Questionnement éthique du travail en laboratoire de recherche
  • La valorisation de ses compétences et la clarification de son projet professionnel (rédaction d'un CV, d'une lettre de motivation et simulations d’entretiens d'embauche).

Poursuite d'études et carrière

Une partie assez importante des étudiants ayant suivi ce parcours poursuivent en doctorat au sein d’une Ecole Doctorale.

L'offre de formation présentée dans la mention devrait permettre à tout étudiant détenteur de ce diplôme de pouvoir postuler à des emplois correspondant à ceux d'ingénieur d'études dans des organismes publics ou dans l'industrie biotechnologique, ceci directement ou après une formation complémentaire (management, communication scientifique par exemple). Cependant, une partie assez importante des étudiants ayant suivi cette mention se destinent à poursuivre en doctorat au sein d’une Ecole Doctorale. Les étudiants, à la fin de leur thèse, peuvent alors postuler à des postes dans des organismes publics (chercheurs ou enseignants-chercheurs), dans l'industrie (chefs de projets), dans des ONG ou des agences d'innovation (Alsace Biovalley par exemple) ou encore dans des cabinets conseil (consultant scientifique).

Le parcours "Enseigner les Sciences de la Vie et de la Terre – Parcours agrégation" constitue en première intention une préparation des étudiants à l’agrégation de Sciences de la Vie, Sciences de la Terre et de l’Univers (SV-STU). Les débouchés professionnels sont donc l’enseignement des SVT en collèges et lycées. Cependant, l’appartenance de ce parcours à la mention « Sciences du vivant » donne la possibilité aux étudiants de se réorienter vers d’autres métiers scientifiques comme par exemple la médiation scientifique.

Prérequis & Admission

Parcours équivalent à la licence Sciences de la Vie.

Connaissances et compétences acquises à partir de tout parcours équivalent à la Licence Mention Sciences de la Vie, comportant des UE de niveau avancé en biologie moléculaire, biochimie, biologie cellulaire, génétique et immunologie. Une maitrise de l'anglais à l'écrit et à l'oral est nécessaire.

Examen d’un dossier basé sur les résultats, les expériences, le projet et la motivation de l’étudiant. Dans certains parcours, l'admission se fait en deux étapes: La procédure d'admissibilité qui repose sur l'examen d’un dossier basé sur les résultats, les expériences, le projet et la motivation de l’étudiant puis la procédure d'admission qui repose sur un entretien présentiel ou par téléphone pour évaluer le projet et la motivation des candidats.