Premier échange entre personnels des universités membres d’Eucor Fribourg et Strasbourg

Le 6 février, un car traversait la frontière franco-allemande en direction de Strasbourg avec à son bord environ 50 membres du personnel de l’Université de Fribourg venus pour rencontrer des collègues de l’Université de Strasbourg. La rencontre a eu lieu à l’initiative du Conseil du personnel de l’Université de Fribourg. « La possibilité de nouer des contacts ne doit pas être réservée aux étudiants et aux chercheurs, elle doit également être ouverte aux personnels administratifs et techniques », a déclaré Helmut Waller, président du Conseil du personnel de Fribourg. « Comme il n’existe pas de Conseil du personnel à l’Université de Strasbourg, nous avons eu un peu de mal à identifier des interlocuteurs au début », a-t-il ajouté. « Finalement nous avons trouvé chez les représentants du syndicat SNPTES des partenaires qui poursuivaient le même objectif que nous et je suis ravi de l’accueil chaleureux qui nous est réservé à Strasbourg aujourd’hui. »

Lors de l’accueil des participants organisé autour d’un café au Collège doctoral européen de l’Université de Strasbourg, plusieurs Fribourgeois sont également allés dans ce sens : « C’est vraiment bien de pouvoir participer à cet échange et d’avoir l’occasion de découvrir le fonctionnement d’une autre université. Eucor devient brusquement quelque chose de tangible et cet échange est pour nous formateur. » Les inscriptions étaient ouvertes non seulement aux membres Conseil du personnel mais aussi à tous les personnels de l’université, si bien que les participants des deux universités venaient de différents domaines d’activité : depuis le chef de service jusqu’à la technicienne biologiste en passant par la maintenance des bâtiments, les collègues présents occupaient les fonctions les plus diverses.

Après une présentation des universités par Helmut Waller et André Jamet, directeur général adjoint aux ressources de l’Université de Strasbourg, les participants se sont réunis en petits groupes franco-allemands pour dialoguer autour de thématiques précises : les bibliothèques, la mobilité Eucor, la formation continue, la science et les laboratoires, l’informatique et la gestion des données, la représentation des personnels, l’administration et les services des études.

En amont de leur visite, quelques collègues avaient déjà directement pris contact avec leurs homologues de l’autre université et ils se sont retrouvés l’après-midi dans leurs services respectifs. C’est ainsi que des personnels du centre de données de l’Université de Fribourg ont pu découvrir le datacenter de l’Université de Strasbourg.

L’après-midi, les participants ont visité la Maison des personnels : inaugurée officiellement récemment, en septembre 2019, elle est ouverte au personnel de l’Université de Strasbourg pour y pratiquer différentes activités. Ils ont enchaîné avec une visite guidée du Palais Universitaire, bâtiment principal de l’Université de Strasbourg inauguré en 1884, qui fait désormais partie du patrimoine mondial de l’UNESCO.

À la fin de la journée, la satisfaction se lisait sur le visage des participants, dont plusieurs se sont quittés en se faisant la bise. Plusieurs collègues souhaitent rester en contact pour discuter et échanger des idées sur leurs domaines d’activité respectifs en France ou en Allemagne.

Après ce début prometteur, une nouvelle rencontre est d’ores et déjà envisagée, cette fois-ci à Fribourg. Qui plus est, l’objectif est d’étendre la rencontre aux cinq universités Eucor.

Madeleine Marquardt