MASTER – Relations internationales – Négociations et expertises internationales

  • Université de Strasbourg
  • Master's degree or equivalent
  • Law and political sciences > Political sciences & governance

Objectives

Ce parcours de spécialité vise à former les étudiants aux métiers de l’international grâce à l’articulation entre négociation et expertise, qui permet d’analyser d’une part les interactions entre acteurs internationaux, d’autre part la constitution d’un savoir spécifique. Ainsi, l’ensemble des enseignements dispensés dans ce parcours pluridisciplinaire, associant approche théorique, études de cas, formation à la veille stratégique et mises en situation professionnelles, explore la mise en œuvre de nouvelles pratiques liées à ces enjeux spécifiques de l’action internationale. Ce parcours bénéficie du programme franco-américain Fulbright permettant d’inviter un enseignant-chercheur américain spécialiste des enjeux de négociation internationale.

Know-how & Qualifications

À l’issue de cette année de spécialisation, les étudiant.es doivent acquérir les compétences intellectuelles et pratiques pour produire des notes de synthèse, des analyses géopolitiques, analyser un problème à partir d’une approche pluridisciplinaire et interculturelle tout en adoptant une démarche universitaire rigoureuse. Ils doivent également savoir rendre compte des conclusions de cette analyse par écrit et oral dans un contexte multiculturel, établir des rapports et des études de recherche sur toute problématique en lien avec les relations internationales. Ils peuvent s’adapter à un contexte multinational et un cadre de travail spécifique en Relations Internationales, négocier dans un cadre interculturel et savoir utiliser les outils de la diplomatie internationale.

Further studies and career opportunities

La mention Relations internationales est destinée à préparer les étudiants aux carrières de l’expertise, de l’analyse, de la prospective et de la négociation au sein d’organisations publiques nationales, inter- et supranationales, d’organisations non gouvernementales tournées vers l’humanitaire, de fondations, d’organismes de conseils mais aussi au sein d’entreprises relevant du champ de la défense, du renseignement et de la sécurité.
Ce Master, par sa formation d’excellence et son ouverture internationale et globale, constitue une préparation idéale aux concours ouvrant à la haute fonction européenne, aux métiers du journalisme (notamment les correspondants à l’étranger et les grands reporters free lance), à la diplomatie ou à l’ingénierie de projets et à la poursuite d’études doctorale en sciences humaines et sociales.

La mention Relations internationales est destinée à préparer les étudiants aux carrières de l’expertise, de l’analyse, de la recherche, de la prospective et de la négociation au sein d’organisations publiques nationales, inter- et supranationales, d’organisations non gouvernementales tournées vers l’humanitaire, l’intelligence économique, l’analyse géopolitique et la diplomatie.
Ce Master, par sa formation d’excellence et son ouverture internationale et globale, constitue également une préparation idéale aux concours ouvrant à la haute fonction européenne, aux métiers du journalisme (notamment les correspondants à l’étranger et les grands reporters free lance), à la diplomatie, à la recherche en sciences humaines et sociales ou à l’ingénierie de projets internationaux au sein de fondations, d’organismes de conseils mais aussi au sein d’entreprises relevant du champ de la défense, du renseignement et de la sécurité.
Son objectif est également de former des individus dont les compétences sont mobilisées par les services de relations internationales des régions, des grandes métropoles et des organismes publics.

Prerequisite & admission

Master 2 :
Pour les étudiants inscrits au titre du Master 1 dans une autre mention de Master que la mention Relations Internationales ainsi que pour les étudiants en provenance d’une autre Université que l’Université de Strasbourg, un contrôle des attendus sera opéré comme suit : Une solide culture générale en relations internationales (histoire, science politique, droit et économie) constitue un prérequis indispensable de même qu’un niveau B2 minimum en langue anglaise et C1 en langue française pour les étudiants étrangers.