Formation interculturelle : Prêt pour une carrière internationale

Détails de l'événement

2018-10-25

2018-10-26

Bâle, Mulhouse

Formation interculturelle : Prêt pour une carrière internationale

En sa qualité de groupement transfrontalier, Eucor – Le Campus européen constitue le cadre idéal pour organiser des formations interculturelles. Vivre ensemble, travailler et étudier dans une région transfrontalière demande de multiples compétences sociales, personnelles et communicationnelles. À cela s’ajoutent les compétences interculturelles, qui englobent de nombreuses aptitudes et capacités différentes, parmi lesquelles, notamment, la connaissance des concepts culturels des différents pays, la gestion des événements critiques ou la capacité de changer de perspective.

L’atelier « Formation interculturelle : Prêt pour une carrière internationale », organisé par le séminaire « Compétences transversales » de l’Université de Bâle en coopération avec « NovaTris – Centre de compétences transfrontalières » de l’Université de Haute-Alsace et « Eucor – Le Campus européen » aura lieu au mois d’octobre. Cette formation a une vocation trinationale, particulièrement centrée sur la Suisse, la France et l’Allemagne. Elle s’adresse aux doctorants et postdoctorants des universités du Campus européen qui souhaitent élargir leurs expériences interculturelles et acquérir ainsi des compétences clés dans le monde du travail d’aujourd’hui.

Les formations interculturelles offrent l’opportunité de développer ces différentes compétences et de les mettre en œuvre dans le cadre d’échanges transfrontaliers, tels que ceux qu’Eucor – Le Campus européen permet d’organiser. Différentes méthodes telles que, par exemple, une simulation de voyage dans un pays lointain, un rallye culturel ou encore des exercices de communication interculturelle permettent aux participantes et participants de découvrir ce qu’il en est lorsque tout à coup les « règles du jeu » changent, de nouvelles perspectives s’ouvrent ou que l’on ne peut plus communiquer correctement et leur donnent l’occasion d’apprendre à faire face à de telles situations. Une grande partie de la formation est constituée de ces activités, dans lesquelles les participants sont directement mis à contribution. La formation est par conséquent animée par les participants, leurs expériences, leurs intérêts et leur capacité à assumer leurs propres points de vue et leurs propres idées. Il faut en effet pouvoir se comprendre soi-même avant de pouvoir comprendre les autres.

Chaque formation est organisée individuellement, en fonction du groupe cible et de la durée de la formation, et se déroule différemment. Et, surtout lors des formations réparties sur plusieurs journées, chaque groupe développe sa propre dynamique et des centres d’intérêt différents se révèlent. Ces processus s’intègrent au cours de la formation. C’est pourquoi les formateurs interculturels doivent en permanence faire preuve de flexibilité et adapter leur planning en conséquence.

Les formateurs chargés des ateliers du Campus européen sont : Maria Wedekind (doctorante en science des religions à l’Université de Bâle et formatrice interculturelle certifiée) et Benjamin Le Merdy (NovaTris, Université de Haute-Alsace).

La formation se déroulera le 25 octobre à Bâle et le 26 octobre à Mulhouse et entretient ainsi l’esprit transfrontalier d’Eucor – Le Campus européen.

Les inscriptions (en ligne) sont ouvertes jusqu’au 19 octobre 2018.