Des étudiants expérimentés soutiennent des étudiants moins expérimentés – c’est le principe d’un programme de mentorat. L’institut d’études culturelles des médias (Medienkulturwissenschaft, MKW) de l’université de Freiburg a mis en place un mentorat Eucor pour le premier semestre 2021-2022 et a ainsi pu mettre sur pied beaucoup de choses en peu de temps et à peu de frais. La coordinatrice de la filière, Elisa Lang, ainsi que des étudiants nous racontent leurs expériences très positives avec ce projet pilote couronné de succès.

Mme Lang, quel a été le point de départ pour l’introduction d’un mentorat Eucor à l’institut d’études culturelles des médias ?

Nous voulions faire connaître aux étudiants de MKW les possibilités en termes d’études dans d’autres villes et pays dans le cadre d’Eucor. Lorsque nous avons appris que l’International Office de l’université de Freiburg avait lancé un appel à projets pilotes visant à simplifier et à accroître la mobilité Eucor, nous avons rapidement déposé notre candidature et sollicité 2 000 € pour engager un ou une étudiante en tant qu’« ambassadeur Eucor ». Notre demande a été retenue et nous avons pu engager une étudiante qui convenait parfaitement à ce rôle.

Comment cette ambassadrice est-elle parvenue à mieux faire connaître l’offre d’Eucor au sein de votre institut ?

L’idée de base était de proposer régulièrement des séances d’information et des rendez-vous pour conseiller les intéressés. En outre, un site web attrayant et pointant vers ces séances et les possibilités d’accompagnement devait être développé et maintenu à long terme. Cela a entre-temps été mis en place. Une permanence Eucor a été proposée par notre mentore, Lily Mauch, mais n’a pas été très utilisée ; en revanche, les sollicitations par courriel ont été fréquentes. En janvier 2022, une session d’information (en présentiel et en ligne) a réuni de nombreux étudiants, au cours de laquelle ont été pointés des cours appropriés ainsi que les délais pour le second semestre 2021-2022, une aide concrète a en outre été proposée pour la préparation. Notre mentore a également réalisé un film promotionnel ainsi qu’un court clip de questions-réponses qui ont permis de lancer une campagne sur les réseaux sociaux.

La campagne d’information et l’offre de conseil ont-elles eu l’effet escompté ?

Nous avons à plusieurs reprises eu le retour que la réunion d’information ainsi que le soutien personnel par courriel ont été perçus comme particulièrement utiles. La campagne sur les réseaux sociaux a été très bien accueillie par nos étudiants et a même été remarquée dans toute l’université. Le succès de cette campagne s’explique par les formats courts et divertissants, qui parlent aux étudiants et permettent une diffusion rapide et large des informations.

Les étudiants en Medienkulturwissenschaft confirment les propos de leur coordinatrice. « La session d’information sur Eucor nous a beaucoup aidées en ce qui concerne la procédure exacte et les formalités à remplir. La mentore Eucor s’est ensuite tenue à notre disposition pour répondre à toutes nos questions, ce qui a permis d’apporter des solutions rapides et compréhensibles à des incertitudes et problèmes qui se sont présentés par la suite », expliquent Jenny et Sonja. « Le mentorat Eucor m’a convaincue de suivre un cours à Bâle. La réunion d’information et les listes de cours proposés m’ont particulièrement facilité la tâche pour m’y retrouver. J’étais contente de pouvoir parler à une interlocutrice d’égal à égal, à qui je pouvais poser n’importe quelle question », ajoute Anna.

Y avait-il d’autres objectifs dans le cadre de ce projet pilote ?

Oui, nous avons en outre prévu de rassembler une offre de cours proposés par les universités membres en lien avec notre discipline et d’informer les étudiants à ce sujet – sous forme de recommandations de mobilité. Pour ce faire, nous avons effectué une sélection de cours parmi ceux proposés par les universités partenaires de Bâle et de Karlsruhe après avoir consulté les collègues responsables sur place. Les étudiants peuvent trouver ces informations sur le site web. De même, nous avons constitué une liste de nos cours que nous avons proposée aux universités partenaires.

Le projet a-t-il livré immédiatement des résultats concrets ? Quelle est la suite ?

Le conseil personnel et individuel ainsi que le soutien lors de la préparation ont, de notre point de vue, contribué de manière décisive à ce qu’au second semestre 2021-2022, un nombre record d’étudiants en MKW suivent des cours dans le cadre d’Eucor (9 étudiants sur le semestre, contre 1 à 2 étudiants par an avant le début du mentorat). Compte tenu de notre expérience tout à fait positive, le mentorat Eucor doit se poursuivre et continuer de proposer ce soutien individuel. En outre, nous sommes en train d’explorer d’autres possibilités de coopération avec les universités partenaires et de développer les canaux d’information et de communication déjà établis afin de simplifier et accroître plus encore la mobilité des étudiants en MKW au sein du Campus européen. Il est notamment prévu d’organiser des réunions d’information communes avec les collègues de Bâle et de Karlsruhe à Freiburg, Bâle et Karlsruhe.

Mme Mauch, vous avez assuré avec succès le mentorat Eucor au sein de l’institut d’études culturelles des médias. Le mot de la fin vous revient.

Être « ambassadrice Eucor » en MKW est un véritable plaisir. Le mentorat Eucor se caractérise par des tâches variées et, du fait de l’offre de conseil et d’accompagnement, je suis constamment en contact direct avec des étudiantes et étudiants. Cela me permet d’adapter en permanence mon approche à leurs besoins concrets. Les échanges avec les universités partenaires sont également très intéressants. En plus de mes activités en matière d’organisation, la campagne sur les réseaux sociaux et le film promotionnel ont nécessité beaucoup de travail créatif. Le film est très bien accueilli par les étudiants et a un effet considérable, car il éveille l’intérêt des étudiants de façon très accessible. Comme j’ai moi-même suivi un cours à Bâle dans le cadre d’Eucor, j’ai pu apporter ma perspective personnelle dans tous les processus de travail. À cet égard, je peux recommander d’apporter une expérience personnelle avec Eucor pour l’établissement d’un mentorat Eucor. De mon point de vue, l’effort en valait vraiment la peine et je me suis réjouie des retours tout à fait positifs des étudiantes et étudiants.

 

L’International Office de l’université de Freiburg publie en juin un nouvel appel à projets pilotes visant à simplifier et accroître la mobilité dans le cadre d’Eucor – Le Campus européen. Jusqu’à 9 000 € par projet peuvent être sollicités, les projets devant être mis en œuvre à Freiburg durant le premier semestre de l’année universitaire 2022-2023, c’est-à-dire du 01/10/2022 au 31/03/2023. Les demandes peuvent être déposées jusqu’au 25/07/2022. Plus d’informations.