Le drapeau européen.© BZH22 - Can Stock Photo

L’Union européenne soutient la coopération au sein du groupement. De 2016 à mi-2019, le projet « Eucor – Le Campus européen : structures transfrontalières » a été cofinancé par le programme Interreg VA Rhin Supérieur du Fonds européen de développement régional (FEDER) à hauteur de 2 millions d’euros au total.

Dans le cadre de ce projet, des mesures de structuration ont été mises en œuvre au sein du Campus européen afin de créer des conditions cadres optimales pour la coopération transfrontalière en matière de recherche et de formation. On compte parmi ces mesures :

  • l’analyse du profil régional en termes de science et de recherche ;
  • une planification conjointe en matière de structure et de développement ;
  • l’amélioration des conditions cadres pour l’embauche commune de personnel scientifique de pointe ;
  • la promotion d’une offre de formation tournée vers l’international ;
  • le développement de nouvelles offres de formation et d’accompagnement ;
  • l’aide à l’entrée dans la vie active ;
  • la promotion de la mobilité transfrontalière et de l’interculturalité ;
  • la conception d’une représentation extérieure commune.

En 2019, le programme de formation doctorale « Quantum Science and Technologies at the European Campus » (QUSTEC), porté par le GECT Eucor – Le Campus européen, a en outre reçu un financement du programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne. Dans ce cadre, le GECT a obtenu 4,2 millions d’euros de l’UE. À cela s’ajoute le cofinancement fourni par les organisations partenaires, à savoir les universités de Bâle, Fribourg-en-Brisgau et Strasbourg, le Karlsruher Institut für Technologie (KIT) ainsi que que IBM Research – Zurich, afin d’accueillir 39 doctorants dans le domaine des sciences et technologies quantiques pour une durée de 48 mois.