Logo du programme QUSTEC

QUSTEC est un programme de formation doctorale mis en place par le groupement européen de coopération territoriale (GECT) Eucor – Le Campus européen. Dans le cadre de ce programme, 39 postes sont mis à disposition de jeunes chercheurs et chercheuses (early stage researcher ; ESR) avec des possibilités exceptionnelles en termes de formation dans le domaine des sciences et technologies quantiques, le tout dans un contexte résolument international, interdisciplinaire et intersectoriel. Chacune de ces positions est proposée sur une durée de 48 mois, avec à la clé l’octroi d’un diplôme de doctorat.

Les postes sont proposés dans les institutions suivantes :

QUSTEC vise à relever les grands défis de la science quantique d’aujourd’hui. Les principes de la mécanique quantique, qui régissent la physique, la chimie, la science des matériaux et l’informatique à l’échelle atomique, ont déjà conduit à une vague de nouvelles technologies. Appliquées à de nouveaux domaines, les technologies quantiques pourraient représenter un bond en avant majeur susceptible de changer la donne dans de nombreux secteurs et marchés européens au cours du XXIème siècle.

Pilotage du projet

Le Steering Committee (comité de pilotage) est l’organe central de pilotage du programme QUSTEC. Il s’appuie sur la vaste expérience de ses membres, tous ayant pris part à la coordination de grands réseaux institutionnels, de programmes éducatifs et d’instituts de recherche. Ce comité prend en charge toutes les questions pratiques, que ce soit l’identification des risques potentiels et leur gestion pertinente, les décisions stratégiques ou encore la supervision de la mise en place d’autres groupes d’experts au sein de QUSTEC.

Le Steering Committee est dirigé par le directeur scientifique du programme, le professeur Guido Pupillo, de l’université de Strasbourg.

Les autres membres sont :
Janosch Nieden, directeur du GECT Eucor – Le Campus européen et coordinateur du projet,
Dominik Zumbühl, université de Bâle, en tant que directeur scientifique adjoint,
Tobias Schätz, université de Fribourg-en-Brisgau, et Shannon Whitlock, université de Strasbourg, responsables des aspects liés à la formation,
Mario Ruben, KIT, en charge de la gestion des risques,
Gian Salis, IBM Research, assurant la liaison avec les partenaires industriels.

Le projet est coordonné par Eucor – Le Campus européen. Le coordinateur du projet est responsable de la gestion du programme au quotidien et des activités associées ainsi que de rendre compte et d’assurer le contact avec l’Agence exécutive pour la recherche (UE). Une cheffe de projet dédiée apporte son assistance dans toutes ces tâches et au Steering Committee dans toutes les activités liées à la gestion du programme.

Le conseil consultatif externe (External Advisory Board) sert d’organe de contrôle de la qualité et de mesure des progrès au sein du projet. Il est composé d’experts scientifiques dans le domaine des sciences et technologies quantiques ainsi que d’experts dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la formation doctorale :

Tommaso Calarco, membre du conseil d’administration de l’initiative européenne Quantum Flagship et directeur de l’institut Quantum Control, Forschungszentrum Jülich,
Guido Burkard, professeur à l’université de Constance,
Giovanna Morigi, université de la Sarre,
Philippe Grangier, de l’Institut d’Optique de l’université Paris-Saclay et du CNRS,
Jean-Marie Pincemin, directeur des relations internationales de l’université de Poitiers et membre du PCN (Point de contact national) français pour les actions Marie Skłodowska-Curie,
Holger Finken, chef de l’unité Programmes de bourses de recherche de l’Office allemand d’échanges universitaires (DAAD),
Marjorie Berthomier, secrétaire générale de l’Université franco-allemande.

Les panels de formation individuels (individual training panel, ITP) constituent un autre organe du projet. Chaque panel se compose du directeur et du co-directeur de thèse ainsi que du mentor d’un doctorant ou d’une doctorante. Un ITP a pour fonction de superviser la formation individuelle et l’avancement des recherches du jeune chercheur recruté. Les activités de chaque ITP sont suivies de près par les membres du Steering Committee responsables de la formation.

Partenaires et financement

Le projet « Quantum Science and Technologies at the European Campus » (QUSTEC) a été sélectionné par la Commission européenne en tant que programme doctoral interdisciplinaire et international innovant en sciences et technologies quantiques. Dans le cadre du programme COFUND des actions Marie Skłodowska-Curie, il bénéficie d’un financement total de 9,1 millions d’euros pour une période de cinq ans. À 4,2 millions d’euros provenant de l’Union européenne vient s’ajouter un cofinancement des organisations partenaires participantes ainsi que de Santander au travers de sa division Santander Universities, le plus grand sponsor privé de l’enseignement supérieur au monde selon une étude de l’UNESCO. L’Université franco-allemande a également soutenu le lancement de ce programme.

EU flag



En raison du caractère délibérément international du programme doctoral QUSTEC, le reste de cette rubrique est intégralement rédigée en anglais. Pour des informations d’ordre général sur l’appel à candidatures, consultez la page « Application information ». Pour plus de détails sur la procédure d’évaluation, voyez la page « Evaluation process ». La page « Fellows and projects » liste les doctorants et les sujets étudiés, tandis que la page « Apply » est dédiée à la candidature elle-même. Enfin, la page « Contact & additional information » fournit des coordonnées de contact ainsi que quelques informations supplémentaires.