Le logo du projet SuMo-Rhine.© SuMo-Rhine

Le projet « SuMo-Rhine – Favoriser la mobilité durable dans la région du Rhin Supérieur », lancé le 1er juillet 2018, a pour objectif d’aider les communes de la région du Rhin supérieur à mettre en place et développer des systèmes de transport transfrontaliers durables. Les partenaires du projet veulent mettre en place un nouveau « système d’aide à la décision ». Ce système constitue donc la pierre angulaire du redressement de la mobilité dans les régions frontalières. Les indicateurs de mobilité durable peuvent être mis à la disposition du grand public via une application web. Cela permettra aux décideurs politiques et industriels d’identifier les potentiels d’amélioration des services de transport à faible impact environnemental et d’augmentation de la part de marché des modes de transport alternatifs beaucoup plus précisément qu’auparavant. Les concepts modernes de transport multimodal avec une grande proportion d’itinéraires non motorisés ou de mobilité électrique sont considérés ici comme des éléments fondamentaux d’un concept de transport durable. Outre les effets positifs sur l’environnement, cela peut également avoir des effets secondaires considérables sur l’économie et la santé de la population.

Le projet est coordonné par l’Institut franco-allemand pour la recherche environnementale (DFIU) du KIT. Les institutions partenaires sont l’Institut d’économie du KIT, le Centre des Énergies Renouvelables de l’université de Fribourg en Brisgau, l’Institut des Sciences de l’Environnement de l’université de Coblence-Landau, le Laboratoire Image, Ville, Environnement de l’université de Strasbourg et du Centre National de la Recherche Scientifique, l’Institut de Recherche en Informatique, Mathématiques, Automatique et Signal de l’université de Haute-Alsace, la Chaire « Mobilités Métropolitaines Innovantes » de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Strasbourg et la Ville de Lörrach. L’Union européenne soutient le projet à hauteur de 1,36 million d’euros issus du Fond européen de développement régional.

Contact :