scène de la tapisserie Malterer représentant Iwein© Dominik Niopek et Barbara Di Ventura

Cette équipe de biologistes met au point une forme sensible à la lumière d’un nanobloc qui se lie spécifiquement à la protéine H2AX phosphorylée et l’analyse dans des cellules vivantes. L’objectif est de mieux comprendre le rôle que joue cette modification post-translationelle dans la réparation de l’ADN. Le projet est soutenu par Eucor – Le Campus européen dans la catégorie « Recherche et innovation » du dispositif Seed Money.

Entretien avec Barbara Di Ventura, porteuse du projet.

Fiche résumé du projet achevé « Using optogenetics to visualize histone H2AX phosphorylation in living cells with high precision »

Contact :

  • Freiburg : Barbara Di Ventura
  • Strasbourg : Étienne Weiss